🎄 Découvrez nos box pour Noël à partir de 34,90€

17 février 2021
Conseils nourrissons

Naissance prématurée : tout ce qu’il faut savoir

Naissance prématurée : tout ce qu’il faut savoir

Lorsqu’une femme tombe enceinte, nous savons que bébé restera environ 9 mois au chaud dans le ventre de sa maman… Cependant, quelques exceptions existent : la prématurité représente 5 à 7% des accouchements en France, soit près de 55 000 bébés par an.

La naissance prématurée, à laquelle s’ajoute la séparation précoce, sont des moments bouleversants et compliqués pour les parents du bébé. D’ici naissent des inquiétudes : Comment va évoluer la santé de mon bébé ? Aura-t-il des séquelles de cette naissance prématurée ? WoMum vous en dit plus.

Les différents stades de prématurité :

  • La prématurité : naissance avant 37 SA, soit environ lors du 8ème mois de grossesse.
  • La grande prématurité : naissance entre 28 SA et 32 SA, c’est-à-dire entre la fin du 6ème mois et le début du 7ème mois de grossesse.
  • La très grande prématurité : naissance entre 26 SA et 27 SA, pendant le 6ème mois de grossesse.
  • L’extrême prématurité : naissance avant 26 SA, avant le 6ème mois de grossesse.

Les causes d’une naissance prématurée :

Il existe une multitude de causes qui peut provoquer un accouchement prématuré, quelquefois ces causes restent inconnues par le corps médical. Cependant, ces causes peuvent être fœtales ou maternelles et certaines d’entre elles sont connues et assez fréquentes. Notamment :

  • La maman est porteuse d’un fibrome utérin (une tumeur bénigne située sur la paroi de l’utérus).
  • La maman a une malformation utérine.
  • Le traumatisme abdominal qui a pu survenir pendant la grossesse.
  • La béance cervico-isthmique : c’est une ouverture du col utérin en dehors de la grossesse. Lors de la grossesse, le col utérin ne peut alors pas jouer le rôle de « verrou ».
  • Les infections vaginales ou urinaires.
  • L’infection intra-amniotique, le liquide amniotique est infecté.
  • Le retard de croissance ou la malformation du fœtus.
  • L’excès de liquide amniotique qui peut être dû à des malformations du bébé ou au fait que le bébé soit très gros.
  • Les grossesses multiples, pour des jumeaux, triplés… (25% des jumeaux naissent prématurément).

Les risques pour le bébé :

Le bébé né prématurément a besoin d’une prise en charge immédiate dans une structure adaptée en fonction de son niveau de prématurité (maternité de type II ou III). Sa naissance n’est pas sans risque et sans séquelles pour ce nouveau-né :

  • Le poids : le bébé est bien proportionné à sa naissance, cependant ses réserves sous-cutanées de graisse sont très faibles, ce qui peut causer des œdèmes aux extrémités. De plus, un bébé prématuré sera moins tonique qu’un bébé né à terme.
  • La respiration : les poumons du bébé prématuré sont formés, mais restent immatures dans leur fonction. Ainsi, le problème de respiration est un problème majeur et immédiat pour ce nouveau-né. L’absence ou le déficit de surfactant est responsable d’une insuffisance respiratoire aiguë. Dans ce cas la prise en charge de l’enfant par le corps médical est immédiate. L’efficacité du matériel d’oxygénation va permettre aux problèmes respiratoires du bébé de régresser.
  • L’hypothermie : le nouveau-né aura du mal à réguler sa température corporelle, celui-ci sera alors placé dans une couveuse qui pourra le tenir au chaud et le protéger des risques infectieux potentiels.
  • Le problème de digestion : le tube digestif du bébé est immature aussi et nécessite une alimentation de lait maternel progressive réalisée par une sonde arrivant directement dans l’estomac, mais il reçoit aussi des nutriments par perfusion sanguine. Ces problèmes digestifs peuvent perdurer pendant un moment.
  • Le problème hépatique : la jaunisse est fréquente chez un nouveau-né prématuré, sa cause est l’immaturité du foie qui provoque une concentration élevée de bilirubine (pigment jaune présent dans la bile). Cette jaunisse part spontanément, mais parfois un traitement par photothérapie (lumière bleue) est nécessaire.
  • Le développement cérébral : ce problème est propre à chaque bébé, le développement cérébral et l’activité cérébrale sont évalués par une échographie transfontanellaire (indolore).

Le rôle des parents dans cette étape

Une naissance prématurée est source de beaucoup de stress : bébé est en détresse corporelle et affective et il est alors difficile pour les jeunes parents d’identifier ses besoins, d’effectuer les soins nécessaires et parfois même de le prendre dans les bras. Il arrive que ces derniers se sentent démunis et soient anxieux à l’idée de devoir s’en occuper quand le jour de sortie du service de néonatalogie approche. En réalité, l’environnement sécurisant de l’hôpital est le meilleur endroit pour les parents pour apprendre à trouver leur place. Il est indispensable d’être impliqué dans les soins et d’encourager le contact corporel afin de pouvoir prendre le relais à 100% une fois rentrés à la maison. Pour favoriser le développement du tout petit et le lien affectif, il est également recommandé d’effectuer du “peau à peau” entre le bébé et les parents.

C’est un moment difficile pour les jeunes parents, votre nouveau-né séparé de vous dès ses premières minutes de vie. Mais il sera bien entouré, le corps médical fera tout pour subvenir aux besoins de votre bébé et tout cela ne sera bientôt plus qu’un vieux souvenirs douloureux. Une fois à la maison, laissez vos angoisses à la porte et prenez soin de votre magnifique bébé.


La source : 

  • Le grand livre de ma grossesse, Le guide officiel du Collège National des Gynécologues et obstétriciens, Jacques Lansac, Bernard Hédon et Nicolas Evrard
womum instagram

Partager sur les réseaux

6 astuces pour déclencher le travail naturellement

La date prévue de votre accouchement approche, ou est même dépassée et bébé tarde à pointer le bout de son nez ? Heureusement, il existe des méthodes naturelles qui, pour certaines femmes, ont fait leurs preuves pour déclencher le travail plus rapidement ! On vous en dit un peu plus chez WoMum.

Lire l'article

Quels sont les symptômes de nidation ? 

Environ 10 jours après la fécondation, l’oeuf arrive dans l’utérus et la nidation commence. L’oeuf s’implante dans la muqueuse utérine, qui s’est épaissit pour accueillir l’embryon. Ce-dernier va alors adhérer à la paroi de l’utérus et faire son nid et se mettre au travail pour développer le futur placenta. Très souvent, il y a très peu de signes de ce phénomène et la nidation passe inaperçue. Il se passe alors environ 14 jours avant que la grossesse soit détectable par un test. Chez WoMum, on sait combien ça peut être long quand on est en essai bébé alors on vous en dit plus sur les petits symptômes auxquels vous pouvez faire attention.

Lire l'article

Quel maquillage utiliser durant la grossesse ? 

C’est connu, il faut faire attention à l’alimentation ainsi qu’aux produits que l’on applique sur sa peau et ses cheveux durant la grossesse. En effet, il existe un échange constant entre maman et bébé et si la future mère utilise des composants dangereux, ceux-ci peuvent venir poser un risque pour la santé du bébé. Pour le maquillage c’est la même chose. Ainsi, si vous souhaitez continuer de vous maquiller lorsque vous êtes enceinte, WoMum vous donne quelques conseils. 

Lire l'article

Les hémorroïdes durant la grossesse et le post-partum

Ce sujet un peu tabou fait partie des maux de la grossesse bien connu des femmes enceintes. En effet, la maladie hémorroïdaire toucheraient jusqu’à 38% des futures mamans. Très douloureuses, les hémorroïdes peuvent vite devenir un véritable calvaire chez la femme enceinte. A quoi sont-ils dus ? Comment s’en débarrasser ? Et surtout, comment les éviter ? Chez WoMum, on vous donne toutes les infos à connaître sur ce désagrément pour faire en sorte de vivre votre grossesse de la façon la plus sereine possible !

Lire l'article

Vous souhaitez en savoir plus sur votre grossesse ?

Découvrez nos livres blancs gratuits

Pendant la grossesse, beaucoup de questions se posent ! Découvrez notre guide de grossesse trimestre par trimestre et le guide anti-toxique pour vivre votre grossesse sereinement.