⭐Jeu concours, la chasse au trésor est ouverte ⭐ > je clique et je participe !

22 juillet 2021
Conseils grossesses

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Les grossesses gémellaires ou multiples représentent un petit pourcentage des femmes dans le monde. Néanmoins, une femme ayant eu recours à des traitements contre l’infertilité est plus sujette à une grossesse gémellaire ou multiple. Mais aussi, si dans la famille des futurs parents, il y a un fort antécédent de jumeaux, triplés… Les futurs parents peuvent alors se poser beaucoup de questions : il y a-t-il un risque ? pour la maman ? pour les bébés ? comment s’organiser ?… WoMum vous donne quelques informations.

La grossesse gémellaire :

Cette grossesse est différente de celle d’un enfant unique. En effet, en date du 6ème mois de grossesse, votre utérus a la même taille qu’une future maman à terme de son enfant unique. Ainsi, le ventre est plus important, il faut laisser de la place à ces futurs bébés ! Votre prise de poids sera plus importante, vos seins seront plus volumineux, la fatigue sera plus intense, les risques de nausées ou de malaises seront plus accrus et enfin les contractions utérines seront aussi plus fréquentes. Côté bébés, leurs poumons seront prêts précocement, environ 15 jours plus tôt que pour une grossesse unique. Ainsi, les jumeaux naissent plus tôt que les enfants uniques.

Quelles différences entre les vrais jumeaux et les faux jumeaux ?

  • Les vrais jumeaux, lors de l’échographie, plusieurs cas sont possibles :
    • Il y a deux placentas et deux poches amniotiques, c’est alors une grossesse bichoriale biamniotique.
    • Il y a un seul placenta et deux poches amniotiques (grossesse monochoriale biamniotique). Ou, un seul placenta et une seule poche amniotique, c’est donc une grossesse monochoriale monoamniotique. Cette dernière est une grossesse très peu fréquente. Mais dans ce cas, les futurs parents sont sûrs qu’il s’agit de vrais jumeaux puisqu’ils ont le même placenta.
  • Les faux jumeaux, lors de l’échographie, les futurs parents peuvent voir deux placentas et deux poches amniotiques, c’est une grossesse appelée grossesse bichoriale biamniotique. Dans ce cas, les enfants seront peut-être du même sexe et se ressembleront comme frères ou sœurs.

Le suivi d’une grossesse gémellaire :

C’est lors de votre échographie du 1er trimestre qui se situe entre la 11ème et la 12ème semaine aménorrhée (SA), d’une part que vous allez découvrir si vous avez plusieurs bébés dans votre ventre et d’autre part, un diagnostic de chorionicité sera établi pour le traitement et la prise en charge ultérieure de votre grossesse par le corps médical.

Pour une grossesse gémellaire bichoriale, le suivi est pratiquement le même que pour une grossesse a enfant unique. En effet, les examens sont identiques, il a cependant une seule petite différence, les échographies sont plus nombreuses, il est conseillé de faire une échographie par mois et une surveillance plus rapprochée sera mise en place à partir du 3ème trimestre de grossesse.

Pour une grossesse gémellaire monochoriale, le suivi doit se faire par un patricien expérimenté au sujet des grossesses monochoriales. Les consultations et les échographies sont plus fréquentes, notamment une consultation mensuelle et une échographie bimensuelle, une surveillance à domicile peut être mise en place par une sage-femme pour plus de préconisation.

L’accouchement d’une grossesse gémellaire :

L’accouchement pour une grossesse gémellaire bichoriale, si l’accouchement n’est pas prématuré alors il est nécessaire de programmer l’accouchement entre 38 SA et 40 SA. Pour une grossesse gémellaire monochoriale, il faut envisager l’accouchement à partir de 36 SA sans dépasser 38 SA et 6 jours. L’accouchement doit se faire obligatoirement par un praticien expérimenté en naissance multiple. Pour l’accouchement par voie basse, la naissance du premier bébé est identique que pour une grossesse unique. A noter que le deuxième bébé arrive très rapidement après le premier, ainsi vous n’aurez pas le temps de vous reposer ou de connaitre votre bébé arrivé en premier. De plus, une équipe médicale importante assistera à votre accouchement et sera là pour vous rassurer et prendre soin de vous et de vos bébés.

Les grossesses multiples sont des expériences uniques, quelquefois très compliquées, mais aussi avec beaucoup de points positifs, profitez de votre grossesse et préparez-vous à changer deux fois plus de couches…

Instagram WoMum

Partager sur les réseaux

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Les grossesses gémellaires ou multiples représentent un petit pourcentage des femmes dans le monde. Néanmoins, une femme ayant eu recours à des traitements contre l’infertilité est plus sujette à une grossesse gémellaire ou multiple. Mais aussi, si dans la famille des futurs parents, il y a un fort antécédent de jumeaux, triplés… Les futurs parents peuvent alors se poser beaucoup de questions : il y a-t-il un risque ? pour la maman ? pour les bébés ? comment s’organiser ?… WoMum vous donne quelques informations.

Lire l'article
Comprendre son échographie fœtale

Comprendre son échographie fœtale

Les échographies fœtales sont très attendues par les futures mamans pendant leur grossesse. Celles-ci permettent de dater la grossesse, de contrôler si tout se passe bien pour bébé, mesurer sa croissance et de dépister des anomalies ou malformations. Cependant, pour beaucoup de futures mamans, surtout pour le premier bébé, il y a de nombreux termes méconnus. WoMum vous aide à mieux comprendre vos échographies, afin que vous viviez pleinement ce moment de rencontre et de bonheur avec votre futur bébé.

Lire l'article
Tout savoir sur le nouveau congé paternité

Tout savoir sur le nouveau congé de paternité

La publication au Journal officiel du décret n° 2021-574 entérine l’allongement du congé de paternité à partir du 1er juillet. De 11 jours, il passe désormais à 25 jours, et se découpe en deux périodes distinctes. Dès le 1er juillet 2021, le congé de paternité et d’accueil passe à 25 jours, et à 32 jours pour les naissances multiples.

Lire l'article
Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse

Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse ?

Même si les études manquent pour établir des conclusions définitives, les gynécologues obstétriciens recommandent aux femmes enceintes et qui allaitent de s’en protéger.

Lire l'article