L’expédition par Mondial Relay est disponible !

17 mars 2020
Cosmétiques

Cosmétique maison : pourquoi ça n’est pas toujours une bonne idée ?

Cosmétique maison - pourquoi ça n'est pas toujours une bonne idée ?

Tendance beauté, mais surtout écolo et responsable, les cosmétiques maison ont la côte ! En effet, de plus en plus de recettes, DIY, ou astuces voient le jour sur Instagram ou les blogs. Si dans l’idée cette démarche est très bonne, dans les faits elle peut l’être un peu moins ! 

Vous n’êtes pas un laboratoire

L’avantage du DIY dans les cosmétiques c’est leur simplicité ! Vous trouverez par exemple de très bonnes recettes pour un exfoliant pour le corps : du marc de café + un peu d’huile d’amande douce. Le tour est joué ! 

Cependant, vous ne bénéficiez pas de toute la recherche et développement d’un laboratoire. En effet, si vous avez besoin d’un produit plus complexe comme d’un sérum anti-boutons, votre salle de bain va être vite limitée.

D’autre part, si vous faites vous même votre R&D, vous risquez de gâcher beaucoup de matière première jusqu’à l’obtention du résultat ! En effet, on parle beaucoup des cosmétiques maison pour leur aspect écologique, mais finalement quand on achète des kits pour faire son propre mascara en magasin, on peut vite se retrouver avec plein de produits dans des pots en plastique, et de la matière première en trop.

>> A LIRE : YUCA, INCI BEAUTY…., pourquoi faut-il s’en méfier ?

Les dangers sur votre peau

Le vrai problème de la cosmétique maison, ce sont les réactions qui peuvent ressurgir sur votre peau ! Vous êtes la seule personne à pouvoir “tester dermatologiquement” votre produit. Attention donc aux surdosages de certains ingrédients, notamment des huiles essentielles si vous en utilisez (NB : les huiles essentielles sont déconseillées pendant la grossesses). 

L’autre problème est la conservation. L’absence d’agents de conservation peut faire “tourner le produit” et provoquer des allergies (et rendre le produit inutilisable). Vous devez donc utiliser votre produit de beauté très rapidement. Pas question de vous faire une crème de jour pour plusieurs mois !

En clair, on ne vous déconseille pas les cosmétiques homemade, mais on vous recommande de faire attention, faire des recettes simples, de vous méfier des “kits” qui génèrent finalement encore plus de déchets !

Guide antitoxique grossesse

Partager sur les réseaux

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Les grossesses gémellaires ou multiples représentent un petit pourcentage des femmes dans le monde. Néanmoins, une femme ayant eu recours à des traitements contre l’infertilité est plus sujette à une grossesse gémellaire ou multiple. Mais aussi, si dans la famille des futurs parents, il y a un fort antécédent de jumeaux, triplés… Les futurs parents peuvent alors se poser beaucoup de questions : il y a-t-il un risque ? pour la maman ? pour les bébés ? comment s’organiser ?… WoMum vous donne quelques informations.

Lire l'article
Comprendre son échographie fœtale

Comprendre son échographie fœtale

Les échographies fœtales sont très attendues par les futures mamans pendant leur grossesse. Celles-ci permettent de dater la grossesse, de contrôler si tout se passe bien pour bébé, mesurer sa croissance et de dépister des anomalies ou malformations. Cependant, pour beaucoup de futures mamans, surtout pour le premier bébé, il y a de nombreux termes méconnus. WoMum vous aide à mieux comprendre vos échographies, afin que vous viviez pleinement ce moment de rencontre et de bonheur avec votre futur bébé.

Lire l'article
Tout savoir sur le nouveau congé paternité

Tout savoir sur le nouveau congé de paternité

La publication au Journal officiel du décret n° 2021-574 entérine l’allongement du congé de paternité à partir du 1er juillet. De 11 jours, il passe désormais à 25 jours, et se découpe en deux périodes distinctes. Dès le 1er juillet 2021, le congé de paternité et d’accueil passe à 25 jours, et à 32 jours pour les naissances multiples.

Lire l'article
Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse

Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse ?

Même si les études manquent pour établir des conclusions définitives, les gynécologues obstétriciens recommandent aux femmes enceintes et qui allaitent de s’en protéger.

Lire l'article