OFFERT : Sérum à l’acide hyaluronique dès 40€ d’achat avec le code NOVEXPERT ✨

10 janvier 2023
Conseils nourrissons

Nos conseils pour faire dormir bébé

Malheureusement, il n’existe pas de sort ou de potion magique pour faire dormir bébé à tous les coups. Beaucoup de bébés ont des troubles du sommeil… et par conséquent, les jeunes parents aussi ! Pourtant, pas besoin d’être un expert du sommeil pour savoir que dormir est un besoin physiologique très important pour le développement et la santé de l’enfant. Chez WoMum, on vous donne tous nos conseils pour aider bébé à trouver le sommeil et ainsi pour passer des nuits (un peu) plus paisibles. 

Comprendre le sommeil de bébé

Le sommeil est fait de cycles réguliers se suivant les uns les autres jusqu’au réveil et il est important de savoir à quoi correspondent ses réveils nocturnes. Tout d’abord, la phase d’endormissement prend environ 20 minutes. C’est là où bébé s’endort et s’enfonce doucement dans les bras de Morphée. A ce moment, un rien peut le réveiller. Ensuite viennent des cycles de sommeil plus ou moins profond, des cycles calmes mais aussi des cycles de sommeil paradoxal caractérisés par une activité cérébrale élevée. En sommeil paradoxal (souvent en fin de nuit), bébé bouge et a des expressions de visages variées. Il n’en a pas forcément l’air, mais en réalité il fait pleins de rêves ! Ces cycles de sommeil sont séparés par de courtes périodes de sommeil très léger, où l’on croirait presque que bébé est éveillé.

  • De la naissance à 3 mois, l’enfant ne distingue pas le jour et la nuit. Il dort par cycles courts (d’environ 50 minutes) et se réveille entre 2 cycles parce qu’il a faim, son estomac n’étant pas encore assez grand pour jeûner plusieurs heures d’affilée. Il n’a pas de rythme de sommeil régulier et fait beaucoup de bruit la nuit. En totalité, il dort entre 10,5 et 18 heures !
  • De 3 à 9 mois, c’est là qu’il commence (normalement) à faire ses nuits ! Il peut dormir 6 à 8 heures d’affilée avec des cycles de sommeil d’environ 70 minutes.
  • A l’âge de 9 mois, sa nuit se compose de 4 à 6 cycles de sommeil durant de 90 à 120 minutes. Il se réveille fréquemment lors de la seconde moitié de sa nuit mais arrive à se rendormir seul.

Mettre en place une routine

Pour que votre enfant sache à quoi s’attendre, mettez en place une routine du soir à reproduire chaque jour. Tout d’abord, établissez une heure de coucher. Quelques signes montrent que bébé est fatigué : Avant 3 mois, il s’agite, ronchonne et a les paupières lourdes. Cela finit souvent par des pleurs, ces signes vous montrent qu’il est temps de le mettre au lit. Après 3 mois, c’est en le voyant se frotter les yeux, se tripoter le visage.. que vous saurez qu’il est fatigué. 

Les premiers mois, des bisous et caresses suffiront à le mettre en condition pour s’endormir. En revanche passé 3 mois, c’est là qu’il est important d’établir une routine. Par exemple, il est important de tamiser les lumières environ 30 minutes avant le coucher. Le cerveau de bébé associera alors cette obscurité à son heure de sommeil et cela facilitera l’endormissement. Instaurez un rituel du soir : un bain chaud, une berceuse, une histoire.. Ces moments de complicité apaisent bébé et l’aideront à trouver le sommeil.

Ne lui donnez pas de mauvaises habitudes

Certaines choses sont à éviter quand il en est du sommeil de bébé. Par exemple, ne le nourrissez pas pour qu’il dorme. En effet, s’il s’assoupit pendant la tétée, il prendra l’habitude d’associer ce moment au sommeil et pensera en avoir besoin systématiquement pour s’endormir. 

De même, ne vous précipitez à tous ses réveils nocturnes, sinon vous allez créer un cycle qui risque d’être difficile à rompre. Attendez une petite minute, cela peut suffire pour qu’il se rendorme seul et permet de développer ses capacités d’auto-apaisement. S’il ne se calme pas alors commencez par aller dans sa chambre le rassurer de façon « discrète », tenez vous vers lui, parlez lui et touchez le doucement. Si cela ne fonctionne toujours pas alors à ce moment là, prenez le dans vos bras ect.. il est important de grimper cette « échelle de l’apaisement » progressivement jusqu’à ce qu’il se rendorme. Enfin, à partir de 2 mois bébé commence à s’endormir seul. Ne continuez pas à utiliser des méthodes d’endormissements en systématique (balancements, tapotements…) qui pourraient lui mettre des bâtons dans les roues pour la suite !

Ne perturbez pas son environnement

De la même manière qu’il faut essayer de suivre une routine du soir au maximum, l’environnement de bébé doit rester le même pour ne pas le paniquer. Evitez par exemple de le déplacer dans sa chambre une fois qu’il est endormit. Vous pensez probablement bien faire lorsque vous le ramenez dans son lit alors qu’il s’est endormi ailleurs, or, cela peut vite lui faire perdre ses repères et l’angoisser quand il se réveillera. 

Créez lui un environnement favorable au sommeil. Si vous ne faites pas de cododo, aménagez sa chambre avec des couleurs assez neutres. La température de sa chambre doit être de 20°C à 21°C. Faites en sorte qu’il n’y ait pas de bruits. Utilisez un matelas ferme et plat, sans oreiller ni couette qui peut représenter un risque d’asphyxie. Pour améliorer son sommeil, vous pouvez également emmailloter votre nourrisson jusqu’à ses 2 mois, cela lui rappellera sa vie dans le ventre de sa maman. Enfin si vous devez lui donner le biberon ou le sein durant la nuit, faites le au calme, sans bruits dans sa chambre afin qu’il ne soit pas paniqué au réveil. 

Ne négligez pas la sieste

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, un bébé bien reposé la journée dormira mieux la nuit. En effet, un bébé fatigué voit ses hormones de stress (et de l’éveil) augmenter, ce qui l’empêche de s’endormir voire le réveille durant la nuit. Des siestes régulières sont ainsi essentielles. Pour les siestes, essayez au maximum de faire dormir bébé dans son berceau afin qu’il bénéficie d’un repos de qualité. 

Malgré tout, n’oubliez pas que chaque enfant arrive à faire ses nuits à son propre rythme. Il se peut même qu’il y ait parfois des retours en arrière, ne vous découragez pas ! Rassurez-le et faites le se sentir en sécurité, c’est le meilleur moyen pour des nuits paisibles. Et si rien ne marche, pensez à l’hydrolat de bleuet, très efficace contre les cernes !

Partager sur les réseaux

Vous souhaitez en savoir plus sur votre grossesse ?

Découvrez nos livres blancs gratuits

Pendant la grossesse, beaucoup de questions se posent ! Découvrez notre guide de grossesse trimestre par trimestre et le guide anti-toxique pour vivre votre grossesse sereinement.