📦 Livraison offerte en Mondial Relay à partir de 99€ d’achat 📦

13 juin 2023
Grossesse

Pourquoi ne pas faire de spa pendant la grossesse ?

spa pendant la grossesse

Le spa est un lieu où l’on peut profiter de nombreux soins pour se détendre et prendre soin de soi. Parmi les services proposés, on peut profiter de massages, bains à remous, saunas et ou encore soins du visage. Ces soins peuvent avoir plusieurs bienfaits pour la santé, comme la relaxation musculaire, la réduction du stress, l’amélioration de la circulation sanguine et la promotion du sommeil. Cependant, le spa pendant la grossesse n’est pas recommandé et il convient de noter que certaines précautions doivent être prises si vous souhaitez tout de même en profiter.

Le spa pendant la grossesse : bonne ou mauvaise idée ?

Pendant la grossesse, il est possible d’être tentée par les nombreux bienfaits du spa, qui pourraient contribuer à soulager les maux quotidiens d’une femme enceinte. Cependant, le spa peut bel et bien comporter des risques pour la santé de la mère et du fœtus.

En effet, les températures élevées des bains à remous peuvent être dangereuses pour les femmes enceintes, et ce, surtout pendant le premier trimestre. Lorsque vous vous baignez plus de 10 minutes dans une eau très chaude, cela augmente considérablement la température de votre corps, ce qui peut entraîner une hyperthermie. On peut alors observer chez la femme enceinte des baisses de tension, ainsi qu’une augmentation significative des risques de fausse couche ou d’anomalies du développement irréversibles du bébé (malformation lors de la fermeture du tube neural, du développement du cerveau ou de la moelle épinière).

De plus, les bains à remous publiques, à l’instar des piscines, peuvent être l’abri de nombreuses bactéries, augmentant le risque d’infections.

Quel stade de la grossesse pour en profiter ?

Le fœtus est très fragile pendant la période du premier trimestre et c’est pourquoi il vaudrait mieux oublier les bienfaits du jacuzzi pour éviter des complications. De même lors du dernier trimestre ! En effet, les jets de massage puissant sont très agressifs pour le bébé et peuvent engendrer des contractions, et donc une naissance prématurée.

Il est donc possible de profiter du spa pendant le deuxième trimestre de gestation, après l’aval d’un médecin, sans dépasser 10 minutes de bain. C’est idéal pour soulager les courbatures et les maux de dos de la grossesse, la sensation de jambes lourdes ou de mauvaise circulation sanguine.

D’ailleurs, pensez aussi à bien contrôler la température, qui doit être idéalement située sous les 37°C. Evitez également de ne pas dépasser une séance par semaine. Baissez la puissance des jets et limitez l’usage de bulles.

Le plus important est d’écouter votre corps : dès que vous ressentez quelconque gène ou malaise (transpiration, palpitation…), sortez immédiatement.

Des alternatives pour se détendre en étant enceinte

L’idéal est d’éviter au maximum l’utilisation du jacuzzi pendant la grossesse, et surtout pendant la premier et dernier trimestre, où il n’est pas autorisé. Toutefois, il existe des centres de balnéothérapie spécialisés dans le bien-être de la femme enceinte, avec un personnel qualifié pour prendre en charge les femmes enceintes. Par exemple, certains masseurs sont formés à des gestes spécifiques et sans danger (massage prénatal) pour le fœtus et la future maman.

Aussi, la pratique d’un sport pendant la grossesse aide à réduire tous les désagréments quotidiens, comme la marche à pied ou le yoga prénatal. Faites attention toutefois aux sports à éviter pendant une grossesse.

De plus, pour prendre soin des femmes enceintes tout au long de la maternité, nous proposons un abonnement mensuel de box cosmétiques avec des produits sains et sans danger pour le bébé et la future maman.

Partager sur les réseaux

livre blanc guide grossesse démo

E-books gratuits

Les Guides Maternité

Téléchargez gratuitement nos deux e-books autour de la maternité : le guide étape par étape de la grossesse ou le guide anti-toxique pour éloigner les produits nocifs de notre quotidien.