OFFERT : Sérum à l’acide hyaluronique dès 40€ d’achat avec le code NOVEXPERT ✨

13 décembre 2022
Conseils nourrissons

Tout savoir sur les coliques du nourrisson 

Les coliques du nourrisson peuvent être très déconcertantes pour de jeunes parents. En effet, tout se passe bien et bébé se met à pleurer sans raison apparente. Ces coliques sont très fréquentes, elles touchent 20% des nourrissons. Est-ce ce qui arrive à votre bébé ? A quoi sont-elles dues ? Comment soulager votre enfant ? WoMum vous en dit plus.

Les coliques du nourrisson, qu’est ce que c’est ?

Les coliques du nourrisson sont des pleurs survenant le plus souvent après la tétée ou le biberon. Ce n’est pas une maladie ! Elles apparaissent quelques semaines après la naissance et disparaissent généralement au cours du 3ème ou 4ème mois. 

Au niveau des symptômes, elles sont très soudaines. En effet, après son repas bébé semble repu et satisfait, puis se met à pleurer soudainement. Bébé peut alors devenir rouge et se tortiller pour faire passer la douleur. Il est ballon et son ventre peut être un peu dur. Ces coliques arrivent généralement en fin d’après midi ou en soirée ainsi que lorsque votre enfant est allongé. 

Les crises ont lieu au moins 3 heures par jours, 3 jours par semaine sur plus d’une semaine. Tous ces symptômes peuvent être un peu alarmants pour des jeunes parents mais pas d’inquiétude, bébé est en bonne santé ! Nous verrons plus loin comment le soulager. 

Ces coliques sont complètement bénignes et cessent d’elles-mêmes. Cependant si celles-ci sont accompagnées d’autres symptômes (vomissements, douleurs abdominales, fièvre…) alors il peut s’agir d’une infection différente et il faut dans ce cas là consulter un médecin rapidement. 

A quoi sont-elles dues ?

Les causes de ces coliques sont une véritable zone d’ombre ! Il n’existe aucune maladie pouvant les déclencher et l’enfant se développe bien normalement. Plusieurs théories existent : 

  • L’intestin de certains nourrissons, encore trop peu mature, aurait plus de mal à provoquer une digestion « normale ». Cela produirait des ballonnements et spasmes, douloureuses pour le bébé. De plus, il est possible que ce jeune intestin absorbe mal les gras et les nutriments ce qui provoquerait un dérèglement de la flore intestinale. 
  • Le nourrisson pourrait être gêné par des gaz. Il avalerait trop d’air en tétant ce qui provoquerait aérophagie et ballonnements qui sont inconfortables pour votre enfant.
  • Pour les bébés allaités, cela pourrait venir de l’alimentation de la maman. Si la mère consomme trop de produits laitiers (fromages, lait de vache…) alors cela rendrait le lait maternel moins toléré par les intestins de bébé.
  • Chez les bébés allaités artificiellement, ces coliques peuvent être un signe d’une intolérance au lactose ou d’une allergie aux protéines de lait de vache. 
  • Il est suspecté que cela pourrait venir d’un problème de cardia. La cardia est une petite vulve reliant l’estomac à l’oesophage. Elle laisse passer le lait puis se referme pour éviter les reflux. Si elle ne fonctionne pas bien, l’enfant pourrait alors souffrir de reflux gastriques. 
  • D’autres études estiment qu’il ne pourrait s’agir que de pleurs indéterminées. Bébé serait à la recherche de réconfort et c’est sa façon de vous le faire savoir !

Comment les soulager ?

Il n’existe pas de traitement médical spécifique pour soulager ces coliques. Heureusement, d’autres manières existent pour aider bébé. 

Tout d’abord, vous pouvez essayer de le mettre dans une position différente lors de la tétée pour éviter qu’il n’avale trop d’air. Si vous n’allaitez pas, des biberons spécifiques existent.

Parlez en à votre médecin, il vous conseillera peut être d’arrêter les produits laitiers si vous allaitez ou de donner à votre bébé du lait sans lactose. En revanche, ne modifiez pas le régime alimentaire de votre enfant sans un avis professionnel. 

Attendez un peu avant de le coucher après son repas. Egalement, essayez de lui masser le ventre ou utilisez une bouillotte chaude pour soulager les douleurs. 

Une autre alternative pour soulager les coliques peut être une séance d’ostéopathie. Les manipulations du professionnel aident à trouver les tensions dans les intestins et corriger certains déséquilibres. 

Enfin, évitez de paniquer ou de vous énerver. Cela ne ferait que communiquer votre stress au bébé ce qui aggraverait la situation. 

Dans certains cas, il peut être nécessaire de consulter un médecin :

  • Si les coliques ne cessent pas au bout de plusieurs heures
  • Si le bébé a de la fièvre ou vomit
  • Si son ventre semble douloureux
  • Si les symptômes s’aggravent
  • Si bébé refuse de téter par la suite

Prendre soin d’un bébé qui souffre de coliques peut être très éprouvant, comme lui comme pour vous ! Il est très dur de le consoler et cela peut être particulièrement culpabilisant pour les jeunes parents. N’oubliez pas que ce problème est temporaire et bénin ! Chouchoutez bébé au maximum et n’hésitez pas à demander à vos proches de prendre le relai pour vous aussi, prendre un peu de temps pour vous. 

Les jeunes mamans ont aussi besoin de prendre soin d’elles et c’est pour ça que chez WoMum nous avons crée la box femme ! Chaque box est pleins de soins aux ingrédients naturels sans danger pour votre santé. Elle vous accompagne dans votre maternité et vous enlève une charge mentale puisque WoMum s’occupe de vérifier la composition de chaque produit à votre place ! WoMum a même tout prévu pour bébé avec le kit soin bébé rempli de produits clean.


Partager sur les réseaux

Vous souhaitez en savoir plus sur votre grossesse ?

Découvrez nos livres blancs gratuits

Pendant la grossesse, beaucoup de questions se posent ! Découvrez notre guide de grossesse trimestre par trimestre et le guide anti-toxique pour vivre votre grossesse sereinement.