Savoir allier grossesse et sport

RSS
Savoir allier grossesse et sport

Pratiquer un sport durant votre grossesse est possible et même recommandé. Mais attention, en choisissant une activité adaptée et de façon encadrée. Et en appliquant les bons conseils.

 

Quel sport pratiquer pendant la grossesse ?

Tout d’abord le sport n’est pas interdit pendant la grossesse, il est même conseillé. Mais à condition d’y aller piano, en laissant de côté tout esprit de compétition, et en ne pratiquant pas n’importe quel sport. Ce n’est pas le moment d’être dans la performance, ni l’intensif. Mais plutôt dans la régularité.

Chez la femme enceinte, les sports recommandés sont : la marche, la natation, l’aquagym, la gymnastique douce avec des exercices d’étirement, le yoga. Cette dernière activité est conseillée étant axée sur la respiration, renforçant certains groupes musculaires, apportant relaxation, etc. D’ailleurs, il existe des cours de préparation à l’accouchement centrés sur le yoga.

Les pratiques à éviter sont les sports à risque de chocs et de traumatismes : les sports collectifs comme le football, le basket, le hand-ball, mais aussi le ski, le running, la plongée sous-marine, le VTT, la gymnastique au sol, le cardio.

Avant d’entreprendre un sport, par précaution, demandez conseil à votre gynécologue ou sage-femme, histoire de vous assurer que vous n’avez aucune contre-indication. L’activité choisie dépend aussi de votre niveau sportif avant d’être enceinte. Chaque femme doit régler son rythme en fonction de sa forme physique. Cela peut être des séances d’environ ½ heure trois fois par semaine.

Cette activité est aussi à adapter en fonction de l’avancée de votre grossesse. Durant le dernier trimestre, le rythme des activités est plus ralenti, ne serait-ce qu’en raison des quelques kilos en plus que vous portez. C’est le bons sens qui s’impose : soyez à l’écoute de votre corps et respectez vos limites.

 

Quels bénéfices pour la femme enceinte ?

Pratiquer régulièrement une activité physique est bénéfique pour la santé de la future maman (et donc du fœtus), pour ses os, ses muscles, son système cardio-vasculaire, respiratoire et métabolique. Cela favorise la relaxation, le contrôle du poids, la circulation veineuse dans les jambes, le transit intestinal durant les 9 mois de grossesse. Cela préviendrait aussi le risque de diabète gestationnel.

Enfin quelques conseils pendant l’activité sportive :

  • pensez à avoir de l’eau à proximité ou sur vous pour vous hydrater correctement.
  • Côté vestimentaire : portez un soutien-gorge bien adapté. Les seins étant généralement plus lourds, il est important que de se sentir à votre aise.
  • Si vous pratiquez un sport à l’extérieur surtout à la belle saison, pensez à vous protéger du soleil pour éviter la survenue d’un masque de grossesse (hyperpigmentation au niveau du front, des joues ou du pourtour de la bouche) très fréquent chez les femmes enceintes. Pour cela, portez une casquette avec une large visière et utilisez une crème solaire avec une protection maximale et une composition la moins à risque possible.
  • Évitez aussi de vous lancer dans une activité physique les jours de grande chaleur ou de grand froid. Il n’est également pas recommandé de pratiquer une activité sportive les jours de pics de pollution atmosphérique (particules fines, ozone, dioxydes d’azote ou de soufre).

Si durant une activité sportive, vous êtes gênée par une douleur ou une fatigue, vous êtes essoufflée, ou vous ressentez tout autre symptôme anormal, arrêtez-vous. En fonction des signes ressentis, parlez-en à votre médecin ou sage-femme, avant de reprendre toute activité ou exercice.

Article précédent Article suivant

  • Dr Nicolas Evrard
Commentaires 0
Laissez un commentaire
Nom:*
Mail:*
Message: *

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

* Requis