⭐Jeu concours, la chasse au trésor est ouverte ⭐ > je clique et je participe !

22 juin 2021
Uncategorized

Accouchement : ce que vous devez savoir

Accouchement : ce que vous devez savoir

L’accouchement, ce jour où tout change dans votre vie

Ce jour tant redouté, mais tout autant attendu des futures mamans ! Aujourd’hui il existe plusieurs endroits où accoucher et par la même occasion plusieurs façons d’accoucher pour une future maman. Avant de choisir son accouchement, il faut se renseigner et penser avant tout à la sécurité de son futur bébé, mais aussi à la vôtre. Alors, quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous ? Où accoucher ? Les questions sont multiples !

 L’hôpital ou clinique :

Pour un accouchement en hôpital, l’intégralité des soins sont pris en charge par la Sécurité sociale contrairement à l’accouchement en clinique (secteur privé) où la future maman aura des honoraires à payer concernant les consultations et pour l’accouchement. L’accouchement dans un hôpital sera réalisé par une sage-femme, contrairement à un obstétricien dans une clinique.

A savoir : Vous resterez en moyenne entre 3 et 4 jours à la maternité après votre accouchement.

La maison de naissance :

Il en existe que très peu en France, c’est une structure tenue uniquement par des sages-femmes. Celles-ci assurent le suivi de la grossesse, la préparation à la naissance et l’accouchement. Après l’accouchement, les sages-femmes effectuent les soins postnataux et les dépistages obligatoires des nourrissons. Si la future maman souhaite accoucher dans une maison de naissance, elle doit présenter une grossesse à terme et sans pathologie. Et le lieu d’habitation de la femme enceinte ne doit pas être à plus de 40 minutes de la maison de naissance.

A savoir : Aucun hébergement est prévu sur place, vous rentrez chez vous avec bébé après votre accouchement. Aucune péridurale ne peut être faite à la future maman, en cas de complication, vous serez transféré à la maternité la plus proche.

L’espace physiologique :

Certains établissement mettent en place ces espaces pour accueillir les futures mamans dans leur désir d’accoucher de façon la plus naturelle possible. Dans cet espace, on retrouve une salle de pré-travail et une salle d’accouchement. Ces espaces sont sous la responsabilité des sages-femmes.

A savoir : En cas de complication, le plateau technique se trouve à quelques mètres, où des professionnels pourront accompagner la future maman pour son accouchement et assurer sa sécurité et celle de bébé.

L’accouchement dans l’eau :

Selon l’établissement que la future maman choisit, elle pourra commencer le pré-travail dans une baignoire. L’eau à l’avantage de faciliter la détente pendant le travail et d’éviter quelquesfois la péridurale…

Attention : Cet accouchement qui se fait en deux temps (eau + salle d’accouchement) est à distinguer de l’accouchement complet dans l’eau. Effectivement, l’accouchement complet dans l’eau peut apporter des problèmes d’hygiènes et exposer la jeune maman et son nourrisson a des risques infectieux causés par l’eau du bain.

L’accouchement à domicile :

Bien évidemment cet accouchement est programmé ! Il concerne uniquement les femmes qui étaient en bonne santé avant d’être enceinte, mais aussi celles qui ont une grossesse sans problème et complication. Cet accouchement à domicile s’inscrit dans une démarche appelée « accompagnement global », c’est-à-dire que la même sage-femme va accompagner les futurs parents du début à la fin.

A savoir : Une charte des accouchements à domicile désigne toutes les bonnes pratiques à maitriser par les sages-femmes pour les accouchements à domicile. Cette charte est établie et diffusée par l’Association nationale des sages-femmes libérales.

Renseignez-vous sur les différentes façons d’accoucher, parlez-en autour de vous, à vos ami(e)s, aux jeunes mamans qui vous entourent, à votre sage-femme, votre obstétricien… Choisissez ce qui est le mieux pour vous et pour votre bébé. Et n’oubliez pas que ce sera l’un des plus beaux jours de votre vie !

instagram

Partager sur les réseaux

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Les grossesses gémellaires ou multiples représentent un petit pourcentage des femmes dans le monde. Néanmoins, une femme ayant eu recours à des traitements contre l’infertilité est plus sujette à une grossesse gémellaire ou multiple. Mais aussi, si dans la famille des futurs parents, il y a un fort antécédent de jumeaux, triplés… Les futurs parents peuvent alors se poser beaucoup de questions : il y a-t-il un risque ? pour la maman ? pour les bébés ? comment s’organiser ?… WoMum vous donne quelques informations.

Lire l'article
Comprendre son échographie fœtale

Comprendre son échographie fœtale

Les échographies fœtales sont très attendues par les futures mamans pendant leur grossesse. Celles-ci permettent de dater la grossesse, de contrôler si tout se passe bien pour bébé, mesurer sa croissance et de dépister des anomalies ou malformations. Cependant, pour beaucoup de futures mamans, surtout pour le premier bébé, il y a de nombreux termes méconnus. WoMum vous aide à mieux comprendre vos échographies, afin que vous viviez pleinement ce moment de rencontre et de bonheur avec votre futur bébé.

Lire l'article
Tout savoir sur le nouveau congé paternité

Tout savoir sur le nouveau congé de paternité

La publication au Journal officiel du décret n° 2021-574 entérine l’allongement du congé de paternité à partir du 1er juillet. De 11 jours, il passe désormais à 25 jours, et se découpe en deux périodes distinctes. Dès le 1er juillet 2021, le congé de paternité et d’accueil passe à 25 jours, et à 32 jours pour les naissances multiples.

Lire l'article
Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse

Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse ?

Même si les études manquent pour établir des conclusions définitives, les gynécologues obstétriciens recommandent aux femmes enceintes et qui allaitent de s’en protéger.

Lire l'article