L’expédition par Mondial Relay est disponible !

9 mars 2020
Conseils grossesses

La formation au goût commence dès la grossesse

La formation au goût commence dès la grossesse

Dès le quatrième mois de grossesse, votre bébé est déjà capable d’expérimenter le goût ; toutes les cellules gustatives se mettent progressivement en place. En variant votre alimentation, vous participez dès la période de gestation à la diversification alimentaire de votre enfant.

Votre bébé goûte à tous vos aliments in-utero

C’est dans le ventre que les premiers échanges entre la maman et la bébé se créent. L’alimentation est un fil rouge qui est concrétisé par la cordon ombilicale. Le liquide amiotique dans lequel baigne le fœtus change également de gout en fonction des aliments que vous ingérez pendant votre grossesse. 

Durant sa vie intra-utérine, votre bébé va faire la connaissance de plusieurs saveurs : sucré, salé, amer et acide. Vous pouvez donc dès le deuxième trimestre de grossesse faire gouter différentes saveurs à votre bébé. En effet, en adoptant une alimentation variée vous pouvez déjà participer à l’éveil et la curiosité culinaire de votre enfant.

Le goût se développe tôt chez le fœtus, et le sucré sera en général prédominant dans ses préférences. L’amer est le goût qui provoque une réaction de dégoût chez le bébé. Cette attitude, même in utero, serait dû à un réflexe de survie, le goût amer étant associé à des aliments toxiques.

>> Alimentation : conseils et interdictions pendant la grossesse

Et après sa naissance ?

Dès les premiers jours de vie, le bébé continue sa formation au goût grâce au lait, notamment dans le cas de l’allaitement. En effet, nourrir son enfant au sein entraîne des préférences alimentaires chez le nourrisson.

L’OMS préconise le lait comme aliment exclusif jusqu’aux 6 mois révolus du nourrisson. Ensuite, avec l’accord de votre pédiatre, vous pouvez introduire petit à petit d’autres aliments. Commencez d’abord par les légumes, puis les fruits une quinzaine de jours après. Nous vous recommandons cet ordre plutôt que l’inverse, sinon bébé risque de préférer uniquement le goût sucré des fruits et bouder les légumes. Les protéines animales sont à intégrer en dernier. 

Certaines saveurs et parfums, peuvent être préférés par l’enfant au moment de la diversification alimentaire. C’est le cas notamment avec certains épices ou arômes ; si la maman a mangé beaucoup de curry pendant sa grossesse, le bébé sera plus enclin à l’apprécier plutôt qu’un bébé qui ne l’a jamais goûté in-utero.

Vous pouvez vous essayer en cuisine à confectionner des petits plats pour votre bébé, ou bien opter pour des mets Good Goût. Chez cette marque 100% bio, on met un ingrédient à l’honneur dans des recettes concoctées par un chef 2 étoiles pour découvrir le vrai goût des fruits et légumes. Stop à la pomme ou à la pomme de terre systématiques ! Good Goût propose une gamme complète de petits plats, de lait et céréales infantiles, de gourdes de fruits ou de brassés, et de biscuits pour les bébés. Pour tester les premières recettes chez bébé, nous vous recommandons la box diversification proposée par la marque. De quoi éveiller les papilles de bébé en douceur et découvrir les saveurs les unes après les autres.

A noter que si vous optez pour des recettes faites maison, préférez les légumes et fruits bio pour évincer au maximum les pesticides. Consommez également local, et de saison afin d’inculquer dès le plus jeune âge les bonnes habitudes à votre bébé !

Groupe facebook

Partager sur les réseaux

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Les grossesses gémellaires ou multiples représentent un petit pourcentage des femmes dans le monde. Néanmoins, une femme ayant eu recours à des traitements contre l’infertilité est plus sujette à une grossesse gémellaire ou multiple. Mais aussi, si dans la famille des futurs parents, il y a un fort antécédent de jumeaux, triplés… Les futurs parents peuvent alors se poser beaucoup de questions : il y a-t-il un risque ? pour la maman ? pour les bébés ? comment s’organiser ?… WoMum vous donne quelques informations.

Lire l'article
Comprendre son échographie fœtale

Comprendre son échographie fœtale

Les échographies fœtales sont très attendues par les futures mamans pendant leur grossesse. Celles-ci permettent de dater la grossesse, de contrôler si tout se passe bien pour bébé, mesurer sa croissance et de dépister des anomalies ou malformations. Cependant, pour beaucoup de futures mamans, surtout pour le premier bébé, il y a de nombreux termes méconnus. WoMum vous aide à mieux comprendre vos échographies, afin que vous viviez pleinement ce moment de rencontre et de bonheur avec votre futur bébé.

Lire l'article
Tout savoir sur le nouveau congé paternité

Tout savoir sur le nouveau congé de paternité

La publication au Journal officiel du décret n° 2021-574 entérine l’allongement du congé de paternité à partir du 1er juillet. De 11 jours, il passe désormais à 25 jours, et se découpe en deux périodes distinctes. Dès le 1er juillet 2021, le congé de paternité et d’accueil passe à 25 jours, et à 32 jours pour les naissances multiples.

Lire l'article
Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse

Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse ?

Même si les études manquent pour établir des conclusions définitives, les gynécologues obstétriciens recommandent aux femmes enceintes et qui allaitent de s’en protéger.

Lire l'article