L’expédition par Mondial Relay est disponible !

23 octobre 2019
Conseils grossesses

Alimentation pendant la grossesse : conseils et interdiction

Alimentation pendant la grossesse, conseils et interdiction

Pour le bon déroulement de la grossesse, certains aliments sont à privilégier et d’autres à écarter. Hormis quelques denrées à prohiber, votre régime alimentaire ne doit pas pour autant changer du tout au tout. La première règle de bon sens : manger de tout, varié et surtout avec plaisir ! Mais alors quid des apports nutritifs, du café, du coca, ou des oeufs par exemple….? Nous vous délivrons quelques conseils pour y voir plus clair !

Ce qui est recommandé

Vitamines, oligoéléments, protéines, graisses et glucides à index glycémique bas : voilà le cocktail parfait pour vos neuf mois de grossesse. Bien-sûr, dit comme ça, ça ne donne pas des idées de bons petits plats. En clair, viande, poisson, légumes et fruits sont à privilégier, mais certains nutriments sont particulièrement importants à certains stades :

  • Acide folique : également appelé folates ou vitamine B9, il est recommandé d’en consommer particulièrement au début de grossesse, voire même plusieurs semaines avant la conception ! Cette vitamine participe à la multiplication des cellules et à la production du matériel génétique (dont l’ADN). L’acide folique joue un rôle majeur dans la formation du système nerveux de l’embryon et peut prévenir des malformations. On trouve cette vitamine dans le choux, les épinards, l’avocat, les noix, les lentilles…
  • Iode : Il est important pour le développement cérébrale du foetus, et il est conseillé d’en consommer tout au long de la grossesse. On le retrouve principalement dans les oeufs et le poisson.
  • Vitamine D : Cette vitamine est recommandée pour la bonne santé des os du foetus, mais également de la future maman ! Elle est présente dans les poissons gras, les champignons, et les jaunes d’œufs.
  • Calcium : Présent essentiellement dans les produits laitiers, le calcium va également aider à la construction des os du bébé. Un produit laitier par jour est recommandé pendant la grossesse !
  • Fer : Il est nécessaire pendant toute la grossesse. Privilégiez la viande, le poisson et les lentilles pour cet apport.

Si vous êtes végétarienne ou végétalienne, il est fortement recommandé d’en parler au référent médical qui suit votre grossesse (sage-femme, gynécologue,…) afin de vous accompagner dans votre alimentation.

Pour les petites faims dans la journées, vous pouvez opter pour les encas bio La fabrique des mamans. Ces snacks sont idéal pour subvenir aux besoins énergétiques des mamans et du fœtus sans succomber au grignotage souvent trop sucré ou trop gras, et répondre aux besoins des futures mamans les plus exigeantes !

>> A LIRE : La diversification alimentaire commence dès la grossesse

Ce qui est contre indiqué

Pendant la grossesse certains aliments sont déconseillés, ou à consommer avec modération, et d’autre sont interdits. Première règle d’or, à ne pas transgresser : l’alcool ! Même de façon très occasionnelle lors d’une soirée par exemple. En effet, l’alcool interfère directement avec le développement cérébral du foetus. 

Le lait cru (ou produits laitiers obtenus à partir de lait cru) est également à éviter. Vis-à-vis des risques liés à la listériose, les fromages fabriqués à base de lait pasteurisés sont à privilégier. 

Nous vous recommandons plus haut vivement la viande, le poisson ou les oeufs, mais attention à leur cuisson ! En effet, éviter la viande et le poisson cru, coquillage et surimi. Rillettes, foie gras, et pâté ne sont également pas recommandés. Les oeufs crus sont également à écarter. 

Enfin si vous vous posiez la question du coca pendant votre grossesse, d’un point de vu général, toutes les boissons sucrées ou plats transformés que vous trouvez en grande surface contiennent de nombreux additifs ou autres produits jugés toxiques. Les gynécologues conseillent pour la santé du foetus une cuisine faite maison. A noter également que le coca contient de la caféine, qui stimule le système nerveux. Au même titre que les tasses de café ou thé, sont à consommer avec modération !

>> A LIRE : Grossesse : savoir faire face aux bactéries et autres germes

Guide antitoxique grossesse

Partager sur les réseaux

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Tout savoir sur la grossesse gémellaire

Les grossesses gémellaires ou multiples représentent un petit pourcentage des femmes dans le monde. Néanmoins, une femme ayant eu recours à des traitements contre l’infertilité est plus sujette à une grossesse gémellaire ou multiple. Mais aussi, si dans la famille des futurs parents, il y a un fort antécédent de jumeaux, triplés… Les futurs parents peuvent alors se poser beaucoup de questions : il y a-t-il un risque ? pour la maman ? pour les bébés ? comment s’organiser ?… WoMum vous donne quelques informations.

Lire l'article
Comprendre son échographie fœtale

Comprendre son échographie fœtale

Les échographies fœtales sont très attendues par les futures mamans pendant leur grossesse. Celles-ci permettent de dater la grossesse, de contrôler si tout se passe bien pour bébé, mesurer sa croissance et de dépister des anomalies ou malformations. Cependant, pour beaucoup de futures mamans, surtout pour le premier bébé, il y a de nombreux termes méconnus. WoMum vous aide à mieux comprendre vos échographies, afin que vous viviez pleinement ce moment de rencontre et de bonheur avec votre futur bébé.

Lire l'article
Tout savoir sur le nouveau congé paternité

Tout savoir sur le nouveau congé de paternité

La publication au Journal officiel du décret n° 2021-574 entérine l’allongement du congé de paternité à partir du 1er juillet. De 11 jours, il passe désormais à 25 jours, et se découpe en deux périodes distinctes. Dès le 1er juillet 2021, le congé de paternité et d’accueil passe à 25 jours, et à 32 jours pour les naissances multiples.

Lire l'article
Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse

Pourquoi craindre les perturbateurs endocriniens durant la grossesse ?

Même si les études manquent pour établir des conclusions définitives, les gynécologues obstétriciens recommandent aux femmes enceintes et qui allaitent de s’en protéger.

Lire l'article