Frais de port OFFERTS : dès 99€ d’achat par Mondial Relay

23 octobre 2019
Conseils grossesses

Alimentation pendant la grossesse : conseils et interdiction

Alimentation pendant la grossesse, conseils et interdiction

Pour le bon déroulement de la grossesse, certains aliments sont à privilégier et d’autres à écarter. Hormis quelques denrées à prohiber, votre régime alimentaire ne doit pas pour autant changer du tout au tout. La première règle de bon sens : manger de tout, varié et surtout avec plaisir ! Mais alors quid des apports nutritifs, du café, du coca, ou des oeufs par exemple….? Nous vous délivrons quelques conseils pour y voir plus clair !

Ce qui est recommandé

Vitamines, oligoéléments, protéines, graisses et glucides à index glycémique bas : voilà le cocktail parfait pour vos neuf mois de grossesse. Bien-sûr, dit comme ça, ça ne donne pas des idées de bons petits plats. En clair, viande, poisson, légumes et fruits sont à privilégier, mais certains nutriments sont particulièrement importants à certains stades :

  • Acide folique : également appelé folates ou vitamine B9, il est recommandé d’en consommer particulièrement au début de grossesse, voire même plusieurs semaines avant la conception ! Cette vitamine participe à la multiplication des cellules et à la production du matériel génétique (dont l’ADN). L’acide folique joue un rôle majeur dans la formation du système nerveux de l’embryon et peut prévenir des malformations. On trouve cette vitamine dans le choux, les épinards, l’avocat, les noix, les lentilles…
  • Iode : Il est important pour le développement cérébral du foetus et il est conseillé d’en consommer tout au long de la grossesse. On le retrouve principalement dans les oeufs et le poisson.
  • Vitamine D : Cette vitamine est recommandée pour la bonne santé des os du foetus, mais également de la future maman ! Elle est présente dans les poissons gras, les champignons, et les jaunes d’œufs.
  • Calcium : Présent essentiellement dans les produits laitiers, le calcium va également aider à la construction des os du bébé. Un produit laitier par jour est recommandé pendant la grossesse.
  • Fer : Il est nécessaire pendant toute la grossesse. Privilégiez la viande, le poisson et les lentilles pour cet apport.

Si vous êtes végétarienne ou végétalienne, il est fortement recommandé d’en parler au référent médical qui suit votre grossesse (sage-femme, gynécologue,…) afin de vous accompagner dans votre alimentation.

Pour les petites faims dans la journée, vous pouvez opter pour les carrés gourmands Jolly Mama. Ces snacks sont idéal pour subvenir aux besoins énergétiques des mamans et du fœtus sans succomber au grignotage souvent trop sucré ou trop gras, et répondre aux besoins des futures mamans les plus exigeantes !

>> A LIRE : La diversification alimentaire commence dès la grossesse

Ce qui est contre indiqué

Pendant la grossesse certains aliments sont déconseillés, ou à consommer avec modération, et d’autre sont interdits. Première règle d’or, à ne pas transgresser : l’alcool ! Même de façon très occasionnelle lors d’une soirée par exemple. En effet, l’alcool interfère directement avec le développement cérébral du foetus. 

Le lait cru (ou produits laitiers obtenus à partir de lait cru) est également à éviter. Vis-à-vis des risques liés à la listériose, les fromages fabriqués à base de lait pasteurisés sont à privilégier. 

Nous vous recommandons plus haut vivement la viande, le poisson ou les oeufs, mais attention à leur cuisson ! En effet, éviter la viande et le poisson cru, coquillage et surimi. Rillettes, foie gras, et pâté ne sont également pas recommandés. Les oeufs crus sont également à écarter. 

Enfin si vous vous posiez la question du coca pendant votre grossesse, d’un point de vue général, toutes les boissons sucrées ou plats transformés que vous trouvez en grande surface contiennent de nombreux additifs ou autres produits jugés toxiques. Les gynécologues conseillent pour la santé du foetus une cuisine faite maison. A noter également que le coca contient de la caféine, qui stimule le système nerveux. Au même titre que les tasses de café ou thé, ces produits sont à consommer avec modération ! L’apport en caféine doit être limité à 300mg maximum par jour de boisson.

Soyez vigilantes si vous avez l’habitude de consommer des tisanes, certaines contiennent des ingrédients déconseillés lors de la grossesse (camomille, menthe poivrée, baie de genévrier…). Au contraire, d’autres peuvent être idéales afin de vous relaxer : verveine, tilleul mélisse… Enfin, à partir de la 37ème semaine d’aménorrhée, il est conseillé chez la femme enceinte de consommer de la tisane de framboisier pour préparer l’accouchement. Après la naissance de bébé, la tisane d’allaitement est parfaite pour stimuler la production de lait maternel.

Nos conseils

  • Mangez trois repas par jour en écoutant votre corps. Respectez votre faim et essayez de composer vos assiettes de manière équilibrée : 50% de fruits et légumes, 25% de protéines et 25% d’aliments à grains entiers. Et de l’eau à volonté !
  • Prenez des collations saines en cas de petites faims : un yaourt, un fruit, une poignée d’amandes ou un snack gourmand Jolly Mama !
  • Mangez des aliments variés. Essayez d’avoir le plus de couleurs dans votre assiette ! Cette astuce est un bon indicateur pour savoir si votre alimentation est assez variée.
  • Evitez les privations et régimes et mangez de façon régulière. Vous avez besoin d’énergie pour aider bébé à bien se développer. Il est alors important de garder un taux de glucose dans le sang qui soit stable et d’éviter de passer de longues périodes sans manger.
  • Evitez les ingrédients très transformés. Rien ne vaut de bons petits plats maison pour votre santé et celle de votre enfant. Lavez vous bien les mains quand vous cuisinez pour éviter tout risque de contamination à certains germes.

>> A LIRE : Grossesse : savoir faire face aux bactéries et autres germes

Enfin, n’oubliez pas qu’une alimentation saine ne se limite pas aux ingrédients que vous mangez. Il est important d’écouter votre corps et de manger doucement, sans distraction afin de bien ressentir la sensation de satiété. Et en plus d’une bonne alimentation, WoMum vous accompagne dans votre routine beauté quotidienne en sélectionnant pour vous des produits d’hygiène et de soins sans perturbateurs endocriniens et sans huiles essentielles, pour vous chouchouter sans mettre en danger la santé de bébé. Découvrez nos box grossesse et box jeune maman !

e-book guide grossesse

Partager sur les réseaux

TOP 5 des idées reçues sur l’allaitement

Le déni de grossesse reste encore improbable ou surréaliste pour des milliers de femmes. Cependant, le déni de grossesse est une réalité et concernant au total, en France jusqu’à 3 naissances sur 1000 chaque année. Comment reconnaitre un déni de grossesse ? Comment les mécanismes psychiques se mettent en place ? Comment se préparer à devenir mère, à avoir un enfant ? Nous vous donnons quelques explications…

Lire l'article

La rééducation périnéale

Malheureusement, il n’existe pas de sort ou de potion magique pour faire dormir bébé à tous les coups. Beaucoup de bébés ont des troubles du sommeil… et par conséquent, les jeunes parents aussi ! Pourtant, pas besoin d’être un expert du sommeil pour savoir que dormir est un besoin physiologique très important pour le développement et la santéde l’enfant. Chez WoMum, on vous donne tous nos conseils pour aider bébé à trouver le sommeil et ainsi pour passer des nuits (un peu) plus paisibles.

Lire l'article

Les dangers des produits ménagers pendant la grossesse

Outre l’alcool et le tabac, certaines substances nocives pour la grossesse se cachent également dans nos placards ménagers. En effet de nombreux produits ménagers, même les plus courants et connus, contiennent des composants chimiques dangereux pour votre bébé durant la grossesse.

Lire l'article

5 conseils pour lutter contre l’acné de grossesse

En début de grossesse, l’équilibre hormonal est quelque peu chamboulé et il est ainsi très fréquent chez les femmes enceintes de voir réapparaître de l’acné sur leur visage. Ce surplus naturel d’hormones parfois combiné à l’arrêt de contraception quelques mois auparavant peut mettre votre peau (et votre moral) à rude épreuve ! De plus, beaucoup de produits cosmétiques contiennent des ingrédients peu recommandés chez la femme enceinte (huiles essentielles, perturbateurs endocriniens…). Alors comment traiter ces petites imperfections  sans risque pour la santé de bébé ? Chez WoMum on vous donne 5 conseils pour lutter contre l’acné de grossesse.

Lire l'article