🎄 Découvrez nos box pour Noël à partir de 34,90€

23 octobre 2019
Conseils grossesses

Alimentation pendant la grossesse : conseils et interdiction

Alimentation pendant la grossesse, conseils et interdiction

Pour le bon déroulement de la grossesse, certains aliments sont à privilégier et d’autres à écarter. Hormis quelques denrées à prohiber, votre régime alimentaire ne doit pas pour autant changer du tout au tout. La première règle de bon sens : manger de tout, varié et surtout avec plaisir ! Mais alors quid des apports nutritifs, du café, du coca, ou des oeufs par exemple….? Nous vous délivrons quelques conseils pour y voir plus clair !

Ce qui est recommandé

Vitamines, oligoéléments, protéines, graisses et glucides à index glycémique bas : voilà le cocktail parfait pour vos neuf mois de grossesse. Bien-sûr, dit comme ça, ça ne donne pas des idées de bons petits plats. En clair, viande, poisson, légumes et fruits sont à privilégier, mais certains nutriments sont particulièrement importants à certains stades :

  • Acide folique : également appelé folates ou vitamine B9, il est recommandé d’en consommer particulièrement au début de grossesse, voire même plusieurs semaines avant la conception ! Cette vitamine participe à la multiplication des cellules et à la production du matériel génétique (dont l’ADN). L’acide folique joue un rôle majeur dans la formation du système nerveux de l’embryon et peut prévenir des malformations. On trouve cette vitamine dans le choux, les épinards, l’avocat, les noix, les lentilles…
  • Iode : Il est important pour le développement cérébral du foetus et il est conseillé d’en consommer tout au long de la grossesse. On le retrouve principalement dans les oeufs et le poisson.
  • Vitamine D : Cette vitamine est recommandée pour la bonne santé des os du foetus, mais également de la future maman ! Elle est présente dans les poissons gras, les champignons, et les jaunes d’œufs.
  • Calcium : Présent essentiellement dans les produits laitiers, le calcium va également aider à la construction des os du bébé. Un produit laitier par jour est recommandé pendant la grossesse.
  • Fer : Il est nécessaire pendant toute la grossesse. Privilégiez la viande, le poisson et les lentilles pour cet apport.

Si vous êtes végétarienne ou végétalienne, il est fortement recommandé d’en parler au référent médical qui suit votre grossesse (sage-femme, gynécologue,…) afin de vous accompagner dans votre alimentation.

Pour les petites faims dans la journée, vous pouvez opter pour les carrés gourmands Jolly Mama. Ces snacks sont idéal pour subvenir aux besoins énergétiques des mamans et du fœtus sans succomber au grignotage souvent trop sucré ou trop gras, et répondre aux besoins des futures mamans les plus exigeantes !

>> A LIRE : La diversification alimentaire commence dès la grossesse

Ce qui est contre indiqué

Pendant la grossesse certains aliments sont déconseillés, ou à consommer avec modération, et d’autre sont interdits. Première règle d’or, à ne pas transgresser : l’alcool ! Même de façon très occasionnelle lors d’une soirée par exemple. En effet, l’alcool interfère directement avec le développement cérébral du foetus. 

Le lait cru (ou produits laitiers obtenus à partir de lait cru) est également à éviter. Vis-à-vis des risques liés à la listériose, les fromages fabriqués à base de lait pasteurisés sont à privilégier. 

Nous vous recommandons plus haut vivement la viande, le poisson ou les oeufs, mais attention à leur cuisson ! En effet, éviter la viande et le poisson cru, coquillage et surimi. Rillettes, foie gras, et pâté ne sont également pas recommandés. Les oeufs crus sont également à écarter. 

Enfin si vous vous posiez la question du coca pendant votre grossesse, d’un point de vue général, toutes les boissons sucrées ou plats transformés que vous trouvez en grande surface contiennent de nombreux additifs ou autres produits jugés toxiques. Les gynécologues conseillent pour la santé du foetus une cuisine faite maison. A noter également que le coca contient de la caféine, qui stimule le système nerveux. Au même titre que les tasses de café ou thé, ces produits sont à consommer avec modération ! L’apport en caféine doit être limité à 300mg maximum par jour de boisson.

Soyez vigilantes si vous avez l’habitude de consommer des tisanes, certaines contiennent des ingrédients déconseillés lors de la grossesse (camomille, menthe poivrée, baie de genévrier…). Au contraire, d’autres peuvent être idéales afin de vous relaxer : verveine, tilleul mélisse… Enfin, à partir de la 37ème semaine d’aménorrhée, il est conseillé chez la femme enceinte de consommer de la tisane de framboisier pour préparer l’accouchement. Après la naissance de bébé, la tisane d’allaitement est parfaite pour stimuler la production de lait maternel.

Nos conseils

  • Mangez trois repas par jour en écoutant votre corps. Respectez votre faim et essayez de composer vos assiettes de manière équilibrée : 50% de fruits et légumes, 25% de protéines et 25% d’aliments à grains entiers. Et de l’eau à volonté !
  • Prenez des collations saines en cas de petites faims : un yaourt, un fruit, une poignée d’amandes ou un snack gourmand Jolly Mama !
  • Mangez des aliments variés. Essayez d’avoir le plus de couleurs dans votre assiette ! Cette astuce est un bon indicateur pour savoir si votre alimentation est assez variée.
  • Evitez les privations et régimes et mangez de façon régulière. Vous avez besoin d’énergie pour aider bébé à bien se développer. Il est alors important de garder un taux de glucose dans le sang qui soit stable et d’éviter de passer de longues périodes sans manger.
  • Evitez les ingrédients très transformés. Rien ne vaut de bons petits plats maison pour votre santé et celle de votre enfant. Lavez vous bien les mains quand vous cuisinez pour éviter tout risque de contamination à certains germes.

>> A LIRE : Grossesse : savoir faire face aux bactéries et autres germes

Enfin, n’oubliez pas qu’une alimentation saine ne se limite pas aux ingrédients que vous mangez. Il est important d’écouter votre corps et de manger doucement, sans distraction afin de bien ressentir la sensation de satiété. Et en plus d’une bonne alimentation, WoMum vous accompagne dans votre routine beauté quotidienne en sélectionnant pour vous des produits d’hygiène et de soins sans perturbateurs endocriniens et sans huiles essentielles, pour vous chouchouter sans mettre en danger la santé de bébé. Découvrez nos box grossesse et box jeune maman !

Partager sur les réseaux

6 astuces pour déclencher le travail naturellement

La date prévue de votre accouchement approche, ou est même dépassée et bébé tarde à pointer le bout de son nez ? Heureusement, il existe des méthodes naturelles qui, pour certaines femmes, ont fait leurs preuves pour déclencher le travail plus rapidement ! On vous en dit un peu plus chez WoMum.

Lire l'article

Quels sont les symptômes de nidation ? 

Environ 10 jours après la fécondation, l’oeuf arrive dans l’utérus et la nidation commence. L’oeuf s’implante dans la muqueuse utérine, qui s’est épaissit pour accueillir l’embryon. Ce-dernier va alors adhérer à la paroi de l’utérus et faire son nid et se mettre au travail pour développer le futur placenta. Très souvent, il y a très peu de signes de ce phénomène et la nidation passe inaperçue. Il se passe alors environ 14 jours avant que la grossesse soit détectable par un test. Chez WoMum, on sait combien ça peut être long quand on est en essai bébé alors on vous en dit plus sur les petits symptômes auxquels vous pouvez faire attention.

Lire l'article

Quel maquillage utiliser durant la grossesse ? 

C’est connu, il faut faire attention à l’alimentation ainsi qu’aux produits que l’on applique sur sa peau et ses cheveux durant la grossesse. En effet, il existe un échange constant entre maman et bébé et si la future mère utilise des composants dangereux, ceux-ci peuvent venir poser un risque pour la santé du bébé. Pour le maquillage c’est la même chose. Ainsi, si vous souhaitez continuer de vous maquiller lorsque vous êtes enceinte, WoMum vous donne quelques conseils. 

Lire l'article

Les hémorroïdes durant la grossesse et le post-partum

Ce sujet un peu tabou fait partie des maux de la grossesse bien connu des femmes enceintes. En effet, la maladie hémorroïdaire toucheraient jusqu’à 38% des futures mamans. Très douloureuses, les hémorroïdes peuvent vite devenir un véritable calvaire chez la femme enceinte. A quoi sont-ils dus ? Comment s’en débarrasser ? Et surtout, comment les éviter ? Chez WoMum, on vous donne toutes les infos à connaître sur ce désagrément pour faire en sorte de vivre votre grossesse de la façon la plus sereine possible !

Lire l'article

Vous souhaitez en savoir plus sur votre grossesse ?

Découvrez nos livres blancs gratuits

Pendant la grossesse, beaucoup de questions se posent ! Découvrez notre guide de grossesse trimestre par trimestre et le guide anti-toxique pour vivre votre grossesse sereinement.