🎁 Calendrier de l’Avent disponible le 09/10 en prévente ! Inscrivez-vous en Newsletter 🎁

23 septembre 2021
Conseils grossesses

Tout savoir sur la péridurale

Tout savoir sur la péridurale

En France, la péridurale est choisie par huit femmes sur dix. Les progrès médicaux permettent aujourd’hui aux futures mamans de pouvoir accoucher par voie basse sans craindre la douleur causée par l’accouchement. Mais beaucoup d’interrogations subsistent quant à la péridurale : Qu’est-ce que c’est exactement ? Est-ce que ça fait mal ? Est-ce que ça marche vraiment ? Des risques existent-ils ? WoMum vous donne quelques informations à connaitre sur la péridurale pour que vous abordiez la naissance de votre enfant en toute tranquillité.

Qu’est-ce que la péridurale ?

La péridurale est la technique d’anesthésie locorégionale la plus efficace pour atténuer les douleurs liées à l’accouchement et notamment au travail obstétrical. Elle n’est pas obligatoire sauf dans le cas de certains accouchements à risque. Une fois arrivée à la maternité, la péridurale se fait en deux temps. Une première piqûre correspond à l’anesthésie locale et une deuxième est faite pour introduire l’aiguille de la péridurale. Ainsi le médecin anesthésiste place un cathéter dans l’espace péridural qui restera tout au long de la durée de l’accouchement. La future maman peut gérer elle-même l’analgésie en s’injectant la dose d’anesthésique en fonction de ses douleurs grâce à une petite pompe mise à sa disposition. On parle alors de péridurale auto-contrôlée. Ce cathéter reste en place au cours de tout l’accouchement.

L’injection peut être faite soit en position assise ou en position couchée sur le côté, tout en faisant le dos rond dans les deux positions.

Concernant la localisation du produit injecté, celle-ci se trouve en bas du dos, entre deux vertèbres lombaires. Cette espace est choisit pour bloquer la transmission des sensations douloureuses au niveau des nerfs provenant de l’utérus.

Si au cours du travail une césarienne imprévue doit être effectuée (comme c’est le cas de 10 à 15% des femmes en travail) alors qu’une péridurale efficace est déjà en place, le médecin anesthésiste injectera un produit plus puissant dans le cathéter afin d’anesthésier la femme enceinte.

Quelles sont les contre-indications de la péridurale ?

Les contre-indications seront dépistées par l’anesthésiste au cours de la consultation qui précède l’anesthésie et seront revues lors de l’accouchement le jour-j. Ces contre-indications peuvent être :

  • Refus de la future maman concernant la péridurale
  • Anomalies de la coagulation sanguine (incluant la prise récente d’aspirine)
  • Fièvre
  • Infection de la peau au niveau du dos
  • Pathologie neurologique ou vertébrale

L’anesthésie péridurale peut être refusée par le corps médical si l’accouchement est imminent. Effectivement, dans ce cas-là, l’anesthésiste n’a pas le temps nécessaire pour poser la péridurale. A savoir, les bienfaits de la péridurale font effet, en moyenne, entre 10 et 30 minutes.

Quels sont les effets secondaires de la péridurale ?

Tout d’abord, la péridurale ne comporte aucun risque direct pour la santé du foetus. Cependant, la péridurale permettant de réduire la douleur causée par l’accouchement, la maman ne sent alors pas vraiment les contractions. Elle peut ainsi être moins réactive et pousser non efficacement. Le corps médical peut alors avoir recours à l’extraction instrumentale, à l’aide de forceps ou de ventouse.

Les effets secondaires sont minimes, ceux-ci peuvent être :

  • Sensation de jambes lourdes et difficulté pour les bouger, dans ce cas n’hésitez pas à le signaler à la sage-femme.
  • Difficulté transitoire pour uriner, qui peut nécessiter la pose d’une sonde vésicale
  • Baisse de la tension artérielle de la mère
  • Maux au niveau du point de ponction de la péridurale qui peut persister jusqu’à quelques jours après l’accouchement
  • En cas d’utilisation de dérivés morphiniques, il peut y avoir des sensations de vertiges, des démangeaisons, des fourmillements, des maux de têtes et des nausées.

Pour les futures mamans qui souhaitent accoucher sans péridurale, il faudra le notifier à votre anesthésiste lors de votre visite préanesthésique. Il existe alors quelques pratiques pouvant réduire naturellement les douleurs liées aux contractions, notamment : la marche, les massages en bas du dos, les mouvements sur une balle de gymnastique… Cependant, vous pourrez toujours changer d’avis jusqu’au jour-j.

Quoi qu’il se passe, la naissance de votre bébé est l’un des plus beaux moments de votre vie. Profitez-en ! Et après votre accouchement, pensez à vous chouchouter, quelques idées pour se faire des petits cadeaux en post-partum.

Partager sur les réseaux

Gérer la fatigue pendant la grossesse

La fatigue est l’un des symptômes les plus fréquents de la grossesse. Elle est particulièrement présente durant les premiers mois et est causée par de multiples raisons : bouleversement hormonal, troubles du sommeil… Il existe des solutions pour soulager cette fatigue chez la femme enceinte, WoMum vous en dit plus. 

Lire l'article

Accouchement : Quels sont les signes d’un début de travail ?

La date de votre terme approche et vous vous demandez sûrement quels sont les signes indiquant que bébé est prêt à sortir vous rencontrer. Les premiers signes de travail peuvent se manifester quelques semaines avant l’accouchement ou quelques heures avant.. Parfois il n’y a jamais de signes et bébé arrive sans prévenir ! Dans le doute, on vous donne quelques infos supplémentaires sur les symptômes à surveiller et pouvant être annonciateurs d’un début de travail. 

Lire l'article

Pratiquer le peau à peau avec bébé

Future maman ? Vous avez surement entendu parler du peau à peau, cette pratique qui consiste à déposer bébé nu directement sur l’un de ses parents, poitrine contre poitrine. La pratique du peau à peau est vivement recommandée pour le nourrisson puisqu’elle apporte de nombreux bienfaits. Elle peut être effectuée avec bébé dès ses premiers instants de vie à la maternité. WoMum vous en dit plus. 

Lire l'article

Transpiration et grossesse

Vous êtes enceinte et remarquez que votre transpiration a augmenté ou même que vous souffrez de bouffées de chaleur.. Pas de panique, c’est très commun ! Cette transpiration excessive touche de nombreuses femmes enceintes et heureusement quelques solutions existent pour apaiser ces symptômes. WoMum vous en dit plus.

Lire l'article