🚚 Frais de port offerts à partir de 59€ d’achat en Mondial Relay

3 août 2022
Conseils nourrissons

TOP 5 des idées reçues sur l’allaitement

Si les bienfaits de l’allaitement sont bien prouvés, certaines idées reçues restent bien implantées dans les consciences. Les femmes ont-elles toutes la même capacité à allaiter ? Cela est-il plus fatiguant que l’alimentation au biberon ? Quels sont les aliments à proscrire durant la période d’allaitement ? Chez WoMum, on fait le point avec vous pour répondre à toutes ces questions que vous pouvez vous poser à l’approche de la naissance de bébé.

La taille de la poitrine a un impact sur l’allaitement

C’est complètement faux. La taille des seins n’a aucun impact sur la capacité à allaiter. Que les seins soient petits ou gros, toutes les femmes peuvent allaiter. En effet, celles-ci sécrètent toutes les mêmes hormones nécessaires à l’allaitement : la prolactine et l’ocytocine. La production de lait n’est alors aucunement conditionnée à la taille de la poitrine. En effet, la taille des seins dépend du tissu adipeux, qui n’a rien à voir avec les glandes mammaires. Le volume de lait produit dépend généralement du nombre de tétées, qui varie d’une femme à l’autre. Une baisse de la production de lait peut parfois être due à la prise de certains médicaments ou contraceptifs, à une mauvaise position d’allaitement ou encore au stress. Heureusement, certaines solutions simples existent. On vous conseille par exemple les tisanes d’allaitement qui permettent de stimuler la production de lait maternel. Il est recommandé de voir une consultante en lactation en cas de souci ou de questions durant cette période.

Le lait maternel n’est pas toujours assez nourrissant

C’est faux. Le lait maternel est le plus adapté à votre enfant et contient tous les ingrédients dont bébé a besoin pour bien grandir. La quantité produite s’adapte également naturellement en fonction de ses besoins. Il est important de surveiller la courbe de poids de votre bébé. S’il ne prend pas de poids, cela ne vient pas de la qualité du lait maternel mais plutôt de la quantité ingérée. Dans ce cas, il peut être important d’ajuster la position d’allaitement pour favoriser une bonne succion. Dans certains cas, il est également possible que l’allaitement n’ait pas été correctement mis en route. Dans ces circonstances, il faudra le relancer en augmentant par exemple la fréquence des tétées. Si vous avez besoin d’aide dans cette étape, des professionnels de l’allaitement seront toujours là pour vous aider et veiller à la bonne santé de votre enfant. 

L’allaitement est forcément douloureux

Pas nécessairement. Au début de l’allaitement, les mamelons peuvent être plus sensibles et douloureux et les premiers essais peuvent alors être décourageants, mais cela se calme généralement au bout de quelques jours, quand la mise au sein se fait correctement. Il arrive cependant que certaines mamans continuent à ressentir des douleurs lors de l’allaitement, voir même quelles voient des crevasses et irritation apparaître sur leurs mamelons. Fréquemment, cela vient de la façon dont le bébé prend le sein durant la tétée. Il faut lui apprendre à attraper l’aréole toute entière, et pas seulement le bout du mamelon. Certains soins sans risque pour la santé de bébé existent également comme le Protect Mamelon Néobulle à base de lanoline végétale qui permet d’hydrater et d’assouplir la peau de la poitrine. Il aide également à la cicatrisation des crevasses et réduit ainsi les douleurs. Encore une fois, un(e) spécialiste pourra vous aider pour trouver la position la plus confortable pour allaiter en supprimant ces douleurs. 

Beaucoup d’aliments sont à proscrire si j’allaite

Et non, une femme qui allaite peut avoir la même alimentation qu’une femme qui n’allaite pas. On entend parfois qu’il est recommandé d’éviter certains aliments qui peuvent avoir un effet sur le goût du lait lors des tétées. Mais au contraire, continuer de consommer de façon variée permettra à votre bébé de découvrir une grande diversité d’aliments. L’important est d’avoir un régime alimentaire varié et équilibré pour permettre à la jeune maman d’avoir toute l’énergie nécessaire à son corps durant sa maternité. Seule la consommation d’alcool doit être controlée, notamment peu de temps avant une tétée, mais une consommation occasionnelle modérée ne nécessite pas une suspension de l’allaitement selon la Société Française de pédiatrie. Donc en réalité, il suffit pour la jeune mère de manger équilibré comme on le conseillerait à n’importe quelle autre personne pour rester en bonne santé.

Allaiter est très fatiguant

L’allaitement ne fatigue pas plus que l’alimentation au biberon avec du lait infantile. En réalité, chaque jeune maman en post-partum sera amenée à ressentir de la fatigue. C’est l’accouchement, l’ensemble des soins après la naissance et le manque de sommeil qui fatiguent le corps et l’esprit de toute jeune maman. Et oui, donner la vie c’est beaucoup de travail, avant et après la naissance ! En revanche, la conviction qu’une maman qui allaite sera plus fatiguée qu’une autre n’est pas vraie. Préparer les biberons en pleine nuit, les nettoyer, faire le rot de bébé… tout cela est aussi fatiguant que d’allaiter. En plus, lorsque vous allaitez la nuit vous libérez un hormone appelé la prolactine qui vous permet de vous rendormir bien plus vite dans un sommeil profond et réparateur. Et si vous souhaitez souffler le temps d’une virée shopping entre amies, vous pouvez toujours laisser un biberon de lait maternel à la personne qui garde votre enfant. Alors ne laissez pas l’argument de la fatigue seul vous décourager. Pour vous accompagner chez WoMum, on vous a sélectionné ces snacks Jolly Mama, spécialement adaptés au post-partum. Ils vous aideront à palier aux petits coups de mous de la maternité !

Voilà quelques informations sur les question que vous pouvez vous poser vis à vis de l’allaitement, afin de pouvoir faire votre choix sans fausses idées en tête ! En réalité, le choix de l’alimentation de bébé est propre à chaque parents et doit être réfléchi. C’est à vous de trouver la solution qui vous convienne le mieux. Si vous choisissez la voie de l’allaitement, n’oubliez pas que des professionnels ainsi que votre consultante en lactation sont là pour vous accompagner et répondre à vos questions. Des groupes de femmes qui allaitent existent également, en ligne comme en réunions physiques. Vous pourrez ainsi partager vos témoignages et conseils avec d’autres jeunes mamans. 

Pour vous accompagner pendant la période d’allaitement, WoMum a crée pour vous le kit d’allaitement avec des produits pour rendre cette période plus facile. Et pour prendre soin de vous pendant votre maternité, découvrez la box jeune maman, remplie de produits de soins et d’hygiène naturels et sans dangers pour bébé.


Partager sur les réseaux

Gérer la fatigue pendant la grossesse

La fatigue est l’un des symptômes les plus fréquents de la grossesse. Elle est particulièrement présente durant les premiers mois et est causée par de multiples raisons : bouleversement hormonal, troubles du sommeil… Il existe des solutions pour soulager cette fatigue chez la femme enceinte, WoMum vous en dit plus. 

Lire l'article

Accouchement : Quels sont les signes d’un début de travail ?

La date de votre terme approche et vous vous demandez sûrement quels sont les signes indiquant que bébé est prêt à sortir vous rencontrer. Les premiers signes de travail peuvent se manifester quelques semaines avant l’accouchement ou quelques heures avant.. Parfois il n’y a jamais de signes et bébé arrive sans prévenir ! Dans le doute, on vous donne quelques infos supplémentaires sur les symptômes à surveiller et pouvant être annonciateurs d’un début de travail. 

Lire l'article

Pratiquer le peau à peau avec bébé

Future maman ? Vous avez surement entendu parler du peau à peau, cette pratique qui consiste à déposer bébé nu directement sur l’un de ses parents, poitrine contre poitrine. La pratique du peau à peau est vivement recommandée pour le nourrisson puisqu’elle apporte de nombreux bienfaits. Elle peut être effectuée avec bébé dès ses premiers instants de vie à la maternité. WoMum vous en dit plus. 

Lire l'article

Transpiration et grossesse

Vous êtes enceinte et remarquez que votre transpiration a augmenté ou même que vous souffrez de bouffées de chaleur.. Pas de panique, c’est très commun ! Cette transpiration excessive touche de nombreuses femmes enceintes et heureusement quelques solutions existent pour apaiser ces symptômes. WoMum vous en dit plus.

Lire l'article